Collecte des ordures ménagères

Le ramassage des bacs jaunes « collecte sélective » et des bacs «  ordures ménagères » est effectué le même jour :

Le jeudi sauf pour la rue de Vaux (le lundi)

A partir du 1er janvier 2016, le nombre de présentations de vos bacs à ordures ménagères est comptabilisé.

Les données enregistrées sur toute l’année 2016 serviront à calculer votre taxe d’enlèvement des ordures ménagères qui figurera sur l’avis d’imposition de taxe foncière que vous recevrez en octobre 2017.

Souvenez vous que moins vous sortirez votre bac, mieux vous maitriserez votre facture.

C’est la levée et non la pesée qui est prise en compte

Pour cela, pensez à :

  • trier un maximum vos emballages (plastiques, acier, alu, carton) dans votre bac à couvercle jaune
  • apporter votre verre et votre papier dans les colonnes prévues à cet effet
  • composter vos déchets de cuisines, de jardin et autres fermentescibles.

 

Comme pour vos autres abonnements (eau, électricité, …) en cas de changement d’adresse vous devez impérativement et rapidement en faire la déclaration auprès de votre mairie, qui transmettra les informations à la Communauté de Communes. Les bacs sont affectés au logement et restent la propriété de la Communauté de Communes du Val de Somme.

 REPONSES AUX IDEES RECUES

 Les usagers vont de toute façon payer plus cher

La tarification incitative vise l’équité de tous face au service rendu. Chacun paie en fonction de ce qu’il jette. La majorité des usagers paiera le même montant, voire un peu moins. Cependant certains paieront un peu plus cher.

Le camion ne passera plus qu’une fois par mois

Le camion continu à passer régulièrement devant chaque foyer. Il ne collecte le bac que lorsque celui-ci est sorti. Donc veillez à ne pas laisser vos bacs à l’année sur le trottoir.

Les dépôts sauvages vont exploser

Les collectivités qui sont passées à la tarification incitative constatent une augmentation des dépôts sauvages dans les premiers mois de la mise en œuvre. Toutefois grâce à l’action conjointe des maires et de la Communauté de communes en charge de la collecte, ces gestes inciviques seront réprimandés.

Ca va sentir mauvais

En utilisant des sacs solides et bien fermés, en plaçant votre bac à l’ombre l’été, vous réduirez les problèmes d’odeurs. Par ailleurs, les déchets fermentescibles sont les plus générateurs de mauvaises odeurs : en les compostant, vous limitez les désagréments.

Le service est réduit et les coûts augmentent

Le service n’est pas réduit mais optimisé, puisque le camion continue de passer régulièrement. Quant aux coûts, ils sont maitrisés. En effet, les coûts de gestion des déchets n’ont cessé d’augmenter depuis dix ans (réglementation de plus en plus exigeante, inflation…). La tarification incitative et l’optimisation du service sont des moyens de maitriser la hausse des coûts.

Ca n’est pas juste pour les familles nombreuses

Aujourd’hui, dans le cas d’un financement par la TEOM, chacun paie ses déchets en fonction du foncier bâti. Une personne seule dans une grande maison peut payer plus cher ses déchets qu’une famille dans un appartement. La tarification incitative entend instaurer plus d’équité face au service rendu. Chacun paie en fonction de ce qu’il jette.